Wednesday, September 27, 2006

Diversité

C’est très surprenant de voir comment nous, les êtres humains civilisés, arrivons à détourner ou à déformer les mots et les vider de leur vrai sens.
La diversité est un mot qu’on entend beaucoup au Canada et au Québec. Bien sûr, la constitution canadienne et la charte des droits vantent ce mot et appellent au respect et à l’égalité.
Il y a quelques jours, j’étais au métro quand j’ai trouvé à côté de moi l’un de ces journaux gratuits distribués aux stations métro (de genre 20 minutes ou metro en France). Je prends le journal qui se trouvait sur la chaise -je ne comprends pas les passagers qui laissent les journaux derrière eux, non je ne suis pas maniaque mais il y a des boîtes de recyclage juste en face de la sortie- bref, je commence à feuilleter le journal. Un titre qui a attiré mon attention « le Québec veut lutter contre la discrimination »
C’est vrai, les règles juridiques sont en vigueur et le système fonctionne plutôt bien. Mais un bon juriste nous dira qu’il y a une différence entre la norme et la réalité des choses.
Je suis arrivé chez moi, le journal metro dans mon sac. En plus, Dans ma boîte aux lettres, j’ai reçu un autre journal ; le journal du Barreau où j’ai trouvé un autre article discutant de la diversité au sein de la profession. L’article traitait la diversité dans le sens homme- femme. Car, on est un pays soi-disant très féministe. Bon je n’ai aucun problème avec ceci. Mais, j’aperçois la profession et la population des facultés de droits et même les photos dans le même journal où la présence féminine est loin d’être vraiment minoritaire –oui, je reconnais qu’il y a encore des injustices à l’égard des femmes dans la société canadienne et québécoise- la cause féminine était le plus importante à une époque au Canada- et elle l’est toujours-. Cependant il y a d’autres causes et d’autres sujets qui doivent attirer l’attention de notre société. Je regarde les photos au journal du Barreau, les sites Internet des grands cabinets canadien et montréalais et les étudiants en droit, et je constate que ce n’est pas représentative de la société. Les photos, les noms, le gendre au sein de la profession ne reflète pas de tout la diversité qu’on peut constater dans la rue, dans les bus et en métro.
Ce matin, j’ai lu que les québécois sont plus réticents que les autres canadiens envers les signes religieux, ça l’air pas très rassurant pour l’avenir.
Revenons au journal Métro qui disait que selon certain organisme s’identifiant comme observatoire sur le racisme et la discrimination « la société québécoise est encore minée par la peur de l’autre » Le ministre québécoise de l’immigration Lise Thèriault se demandait « l’ombre du racisme plane-t-elle sur le Québec ? ..on ne peut pas continuer à faire entrer des gens qui ne trouvent pas leur place. C’est leur Québec à eux aussi »

2 Comments:

Blogger lacinquantaine said...

Intéressant...Reconnaissons que le Québec n'a pas à se sentir le seul visé par cette référence à l'"ombre qui plane", selon la très savante analyse de Mme la Ministre! Il y a pire, si on se fie aux reportages venus "d'ailleurs", nommément la France...
Finalement, la "recette" ne serait-elle pas d' accueillir les immigrants sans leur mettre d' d'étiquette religieuse ou ethnique, mais comme individus ayant un vécu différent, simplement?...
C' est peut-être plus facile en région, où l' accueil est personnalisé. Des efforts sont faits en ce sens en tout cas!
Je t' invite à lire le texte à ce sujet sur le blog: lacinquantaine en tamalou
Heureux enquébecoisement!:)

10:43 PM  
Anonymous Nada said...

Au fait c pas les signes religieux qui dérangent mais "le SIGNE RELIGIEUX"!, les stréotypes ont la vie longue!!!mais bon comme la cinquantaine la dit en France c pas mieux, moi je suis algérinne d'Algérie donc connais pas ce genre de prob!
Si je peux te donner un ptt conseil , essaye d'écrire aussi en arabe comme sur القانوني tu aurras + de lecteurs, d'autant + que ton blog est vraiment pas mal
Bon courage!
مع السلامة

3:30 PM  

Post a Comment

<< Home